La citation de la semaine

"Lire donne l'occasion très tôt d'aménager sa solitude intérieure. Elle devient alors source de plaisir, de bonheur, de richesse, au lieu d'être vécue comme un cachot, un malheur, une pénitence. Aucun autre instrument éducatif, télévision, conférences, jeux, ne saurait la remplacer, car il n'y a que la lecture où l'on soit seul. Un enfant sachant tirer parti de sa solitude s’accommodera de tout."

Madeleine Chapsal

10 avr. 2013

"Petit Minus" - Séverine Vidal, 2013

Une petite fille va avoir un petit frère; elle nous raconte cette grande aventure qui bouleverse sa vie et la fait grandir.

Elle raconte comment elle a appris la nouvelle, ainsi que l'attente - 9 mois, c'est long pour une petite fille! -, ses craintes, la préparation de la chambre, le choix du prénom. 

Son choix à elle se porte tout naturellement sur "Petit Minus".

Elle raconte également le moment où son Papa vient la chercher à l'école pour l'emmener à la maternité faire connaissance avec le bébé, et comment elle découvre ce petit-frère tout chaud et tout doux...

J'ai flashé sur les illustrations que je trouve très expressives et très tendres, mais aussi sur le fait que ce livre , conçu de façon fort intelligente, peut se lire de trois façons différentes, et raconter véritablement trois histoires:

- Soit on ne lit que les pages de gauche, et on a le récit au passé (comment elle a appris la nouvelle, l'attente, etc...)
- Soit on ne lit que les pages de droite, et on a l'instant présent (quand elle part à la maternité avec son Papa)
- Soit on lit le livre comme il vient, page de gauche puis de droite, et on a les deux récits savamment imbriqués, une histoire faite de présent et de souvenirs, récit de cette aventure qu'est devenir grande sœur,  depuis l'annonce de la grossesse jusqu'à la naissance.

Bref, si cette histoire plaît aux petits, au moins les parents ne s'ennuieront pas à la lire, puisque chaque soir, il peuvent raconter la même histoire... mais différemment!



Petit Minus, de Séverine Vidal, ill. Cécile Vangout
L'Elan Vert, 2013

Aucun commentaire: