La citation de la semaine

"Lire donne l'occasion très tôt d'aménager sa solitude intérieure. Elle devient alors source de plaisir, de bonheur, de richesse, au lieu d'être vécue comme un cachot, un malheur, une pénitence. Aucun autre instrument éducatif, télévision, conférences, jeux, ne saurait la remplacer, car il n'y a que la lecture où l'on soit seul. Un enfant sachant tirer parti de sa solitude s’accommodera de tout."

Madeleine Chapsal

10 avr. 2013

"Le quatrième petit cochon" - Agnès de Lestrade, 2013

Où l'on apprend que les trois petits cochons avaient un petit frère (au nom très original de Rikiki...)! Celui-ci, n'acceptant pas que les grands quittent la maison parentale sans lui, fait son baluchon et les suit à bonne distance.

Mais il est suffisamment proche pour voir le loup s'approcher et convoiter - comme vous savez - les maisons des trois aînés. Il va alors lui jouer un tour de cochon, et sauver ses frères!

Il a beau être petit, c'est lui le plus fort et le plus courageux! En prenant la responsabilité de protéger ses frères, il a grandi d'un coup, gagné le respect des plus âgés, respect qui lui permettra de prendre confiance en lui, d'aller au bout de ses ambitions, et de faire le métier dont il rêve: peindre.


Une mignonne première lecture pour les enfants qui commencent tout juste à lire seuls. 
Bon, ça ne casse pas des briques (ni de la paille, ni du bois), et les illustrations ne sont pas terribles, mais ça peut plaire aux petits.

Les mots difficiles sont surlignés et expliqués dans un court lexique en fin d'ouvrage. C'est un récit qu'on peut retrouver dans la revue "J'apprends à Lire".


Le quatrième petit cochon, d'Agnès de Lestrade, ill. Laure du Faÿ
Collection Benjamin
Milan Poche, 2013

Aucun commentaire: