La citation de la semaine

"Lire donne l'occasion très tôt d'aménager sa solitude intérieure. Elle devient alors source de plaisir, de bonheur, de richesse, au lieu d'être vécue comme un cachot, un malheur, une pénitence. Aucun autre instrument éducatif, télévision, conférences, jeux, ne saurait la remplacer, car il n'y a que la lecture où l'on soit seul. Un enfant sachant tirer parti de sa solitude s’accommodera de tout."

Madeleine Chapsal

22 mai 2013

"Le Visiteur" - Iching Hung, 2013

"Le Visiteur" est un magnifique album très graphique réalisé par la taïwanaise Iching Hung. 

On suit le chemin de cette petite créature tout en rondeurs, qui se déplace, sort de sa bulle, va à la rencontre des autres créatures qu'elle croise. Les couleurs sont éclatantes, les formes intrigantes, et l'absence de texte éloquente  :-) 

On ne sait pas où l'on se trouve: dans l'infiniment petit? dans l'infiniment grand? dans la mer?

Ce que j'aime, avec les albums sans texte, c'est que chacun se crée sa propre histoire, avec ce qu'il comprend des illustrations, et l'interprète aussi par rapport à son vécu. Un enfant de 4 ans n'y verra pas la même chose qu'une jeune femme de 30 ans, ou d'un grand-père de 75 ans.

De cette façon, l'auteure souhaitait relater l'histoire d'un voyage qu'elle a fait en Australie; bien qu'étant adulte, c'était la première fois qu'elle partait à l'étranger, elle parlait très peu l'anglais. Et cette petite créature, c'était elle, allant à la rencontre des autres, ballottée à droite à gauche, malgré la barrière de la langue.

Moi, qui suit d'une autre nationalité, d'une autre culture, et pourtant à peu près du même âge, j'y ai vu la course à la Vie, aventure utérine d'un spermatozoïde fonçant vers l'inconnu, guidé par les millions de petits cils vers l'énorme ovule qui l'attend. Pour moi, c'était une évidence. Mais j'ai peut-être beaucoup d'imagination!

Quant à mon amoureux, lui, il y a vu une apologie de la curiosité; un petit être triste sortant du néant pour aller vers un monde éclatant de couleurs. Il a remarqué que les "personnages" changent après avoir été en contact les uns avec les autres. Et aussi comme si le petit être attirait la curiosité des autres, et que tous leurs gros yeux étaient tournés vers lui.

Comme quoi, toutes les interprétations sont possibles; il n'y a pas une histoire, mais autant qu'il y a de lecteurs! 

Et vous, qu'en avez-vous compris??



Le Visiteur, de Iching Hung
HongFei, 2013

Aucun commentaire: