La citation de la semaine

"Lire donne l'occasion très tôt d'aménager sa solitude intérieure. Elle devient alors source de plaisir, de bonheur, de richesse, au lieu d'être vécue comme un cachot, un malheur, une pénitence. Aucun autre instrument éducatif, télévision, conférences, jeux, ne saurait la remplacer, car il n'y a que la lecture où l'on soit seul. Un enfant sachant tirer parti de sa solitude s’accommodera de tout."

Madeleine Chapsal

24 mars 2010

"Comme une tombe" - Peter James, 2006


Un bon petit polar, de temps en temps, ça fait du bien...

 Celui-là a été lauréat du Prix Cœur Noir du Festival Polar dans la Ville 2007 de Saint-Quentin en Yvelines, et c'est mérité.

Voici l'histoire de quatre amis partis pour fêter l'enterrement de vie de garçon de l'un d'eux, Michael Harrison. Le mariage a lieu dans quatre jours, et une dernière tournée des bars s'impose.

 Pour se venger des mauvais tours que Michael avait l'habitude de leur faire, ils ont élaboré une mauvaise blague: enterrer Michael vivant dans un cercueil, avec pour seuls compagnons un magazine porno, une lampe torche, une bouteille de whisky et un talkie-walkie. Un tube en plastique lui permet de respirer à la surface. Michael, ivre mort, ne se rend pas bien compte de ce qui lui arrive, proteste peu. Le cercueil est soigneusement recouvert de terre, et les trois amis s'en vont finir leur tournée des boîtes de strip-tease. Ils reviendront dans deux heures pour délivrer Michael.

 Oui mais voilà. Trop d'alcool dans le sang, l'inévitable accident. Et là, c'est le drame... Les trois amis sont tués sur le coup, et ils étaient les seuls à savoir où était enterré Michael. Ne le voyant pas rentrer, sa fiancée alerte la police qui commence son enquête. Le compte à rebours est lancé...

 Le témoin était-il au courant de ce qui était prévu ce soir-là? Pourquoi n'était-il pas avec les autres? Et pourquoi la fiancée de Michael a-t-elle tant attendu avec d'alerter les autorités?

 Beaucoup de questions qui trouveront des réponses au fil des pages. Le suspense et l'angoisse sont omniprésents dans ce roman délicieusement machiavélique. L'écriture - et la lecture - sont très fluides, et les pages défilent à une vitesse folle. Impossible de se détacher de ce livre qui vous tient en haleine tout du long, allant de rebondissement en rebondissement, toujours plus surprenants les uns que les autres. Parfois même l'envie de refermer le livre pour laisser un peu de répit à l'enterré vivant, qu'il reprenne son souffle et nous avec! Et aussi ce terrible sentiment d'impuissance de savoir la vérité alors que lui ignore tout de ce qui se trame à l'extérieur. Pauvre petit moucheron englué dans une toile parfaite...

 On s'imagine aisément la boue collant aux bottes, et creusant la terre à mains nues pour abréger son calvaire. Mais voilà, nous ne sommes que le pauvre lecteur haletant, impuissant, suspendu au bon vouloir de l'auteur. Et c'est horriblement bon !

 C'est un livre à ne pas manquer. Et si vous êtes en recherche de sensations fortes, croyez-moi, vous ne serez pas déçu! 


Comme une tombe, de Peter James
Éditions du Panama, 2006

1 commentaire:

Ulike Team a dit…

Bonjour,

Un de vos articles a été soumis sur notre site ulike.net par un de nos utilisateurs.
Nous avons regardé votre blog et nous souhaiterions vous proposer de rejoindre notre réseau de blogs partenaires.
Si vous êtes intéressé vous pouvez l'inscrire sur http://fr.ulike.net/top-blog ou nous écrire à news[at]ulike[dot]net.

La uliketeam, qui est heureuse d'avoir découvert votre blog.