La citation de la semaine

"Lire donne l'occasion très tôt d'aménager sa solitude intérieure. Elle devient alors source de plaisir, de bonheur, de richesse, au lieu d'être vécue comme un cachot, un malheur, une pénitence. Aucun autre instrument éducatif, télévision, conférences, jeux, ne saurait la remplacer, car il n'y a que la lecture où l'on soit seul. Un enfant sachant tirer parti de sa solitude s’accommodera de tout."

Madeleine Chapsal

2 juin 2009

"N'importe où hors de ce monde"- Anne Percin, 2009

Diane est une adolescente de 16 ans, grande rêveuse, trop mature pour son âge, très seule car elle se sent incomprise. Parfois, elle déconnecte du monde réel, part dans sa tête et le temps passe sans qu’elle s’en aperçoive. Elle a comme des absences… Elle croit entendre des voix, et commence à penser qu’elle est peut-être folle.

Finalement, anonymement elle distille des tracs militants (politiques) dans son lycée, et on commence à la remarquer. Elle va alors se faire des amis, et découvrir qu’elle n’est ni seule, ni folle. Juste un peu trop en avance pour son âge et incomprise de son entourage.
Un très beau roman sur le mal-être de l’adolescence. On a mal, on doute avec elle, puis on assiste avec bonheur à son éclosion dans ce monde et au soleil que revient dans son cœur…


N'importe où hors de ce monde, Anne Percin
Collection Junior
Oskar Jeunesse, 2009

Aucun commentaire: